List'In MAE

Encore un mystère qui n'en est plus un.

Au sortir de la seconde Guerre Mondiale, les alliés mettent la main, entre autres choses, sur la production de ce curieux appareil qu'était le Messerschmitt Me 163 "Komet". Donnés par les Anglais, six exemplaires prennent le chemin de la France.

Parmi ceux-ci le W.Nr 191478. Dans le magazine Pégase n°45/46 (mai 1987), au courrier des lecteurs, il y a cette photo avec ces interrogations: D'où vient-il ? Qu'est-il devenu?.

Messerschmitt Me 163 B W.Nr 191478 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

L'indice qui pouvait donner à croire que le Musée avait peut-être un rapport était bien-sur la présence du Potez 53 du Musée. Grâce à vous, l'affaire est éclaircie.

Messerschmitt Me 163 B W.Nr 191478 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Ces photos ont été prises au Collège Maison Blanche de Clamart en 1946. En plus du Potez 53, a l'intérieur une exposition de planeur dont le premier Arsenal Air 100 construit par l'ingénieur Raymond Jaurlaud. La présence de cet appareil particulier a plusieurs explications. Sans doute était-il à l'usine Arsenal de Châtillon, ou plus probablement était-il en test à l'ONERA toute proche. Une dernière explication pouvant être que Raymond Jaurlaud était ami du directeur du Musée de l'air.... Pour cette dernière, Encore aurait-il fallut que cet exemplaire fasse déjà partie des collections du Musée.

Messerschmitt Me 163 B W.Nr 191478 au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

Malheureusement après cette exposition, l'appareil se retrouve au Musée à Meudon et reste stocké en extérieur, apparemment par manque de place. L'histoire se termine par la décision de destruction sur place.... Autre époque, autre mœurs....

Mille remerciements à Alain Picollet et à Philippe Couderchon pour ces infos ;-)

Back to top