List'In Patrimoine

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017:

Ferté Alais 2017, des motos, des portraits et bien-sur des avions.

Le Départ.

Raaahhhh ! Un an que j’attends cela, un an que je regarde et « rebricole » mes photos du meeting précédent histoire de patienter, mais je n’en puis plus Ferté Alais 2017, me voilà ….

5h le réveil sonne. Le matos photo est prêt depuis jeudi, le matériel annexe est chargé depuis la veille. Ne reste qu’à remplir la glacière, puis la charger, avec le matériel photo dans la « Pyperpomobile ».

Alors, je récapitule, matos photo, check ! Escabeau, check ! Matelas pneumatique, gonfleur et deux duvets (les nuits sont fraiches à la Ferté), chek ! Etc, check ! Oui je sais, j’aurais pu nettoyer ma voiture et ranger ça un peu mieux, désolé pas le temps trop pressé, j’ai meeting moi ! 😉

Pyperpote, Ferté Alais 2017

Aux alentours de 6h c’est le départ pour environ 1h45 de route.
Le temps ? Oh, pas fabuleux ce matin. Gris ou plutôt gris foncé, il va sans doute pleuvoir mais comme je ne regarde jamais la météo…. De toutes façons, pour la Ferté quelque soient les prévisions, j’emmène toujours d’un côté une bouteille de protection solaire (que je n’utilise pratiquement jamais par fainéantise) de l’autre une paire de bottes en caoutchouc (que j’utilise assez régulièrement) …
Peu avant 8h, après un voyage sans histoire, j’attaque l’ascension de la dernière côte. Le nombre de véhicule à cet endroit est un bon indice sur l’affluence à venir. Pour le coup, pas grand monde. J’arrive sur le parking en moins de temps qu’il le faut pour le dire….

Samedi matin.

Même si c’est encore un peu tôt, je prépare le matériel et décide pour ce matin de partir léger.
Les deux réflex portés avec un harnais photo, pour les connaisseurs, un 5D MkII équipé d’un 50mm F1.8 d’un côté, un 7D mkI équipé lui d’un un 24mm F1.4 de l’autre et un 18/125 F3.5-5.6 dans une sacoche de ceinture en secours. Une batterie et une carte dans les poches. En clair, rien dans les mains, rien autour du cou. Impeccable pour éviter le « fouillage » de sac par la sécurité ainsi que le « cisaillage de cou » par les sangles des appareils.
Les premières rencontres, le premier café à l’annexe, rraaahhhhh ! C’est bon d’être là 😉
Ce n’est pas encore tout à fait l’heure de l’ouverture du parking avion, du coup je jette un coup d’œil distrait sur les exposants…. Pas grand-chose de nouveau, j’ai même l’impression qu’il y a un peu moins de choses que d’habitude. Le camp américain par exemple, n’est pas là. C’est vrai que nous sommes le 3 juin, ils doivent certainement être en Normandie.
Ma première impression sur l’affluence semble se confirmer, c’est assez désert. Il semble que la météo ait annoncé un bon dimanche du coup j’imagine que les familles viendront plus facilement demain. En revanche, la majorité de « pros » sont bien là. Les conversations tournent bien évidemment pour moitié autour des avions présents, pour l’autre moitié se serait plutôt la météo qui inquiète. Il fait toujours « gris sombre », les dernières nouvelles donnent de la pluie pour le midi et rien pour le meeting, pourvu que ce soit vrai….
Cette fois le parking est ouvert, c’est cool, ça ne se bouscule pas, du coup il y a moins de monde sur les photos.

Pyperpote, Ferté Alais 2017

Je trouve que cette année il y a beaucoup de motos, dans le même temps, les gars en uniforme nous donnent à prendre de superbes photos, une compagnie d’écossais donne le ton et un groupe de 4 jeunes femmes dont l’une particulièrement flamboyante entonnaient des airs des années 40 . tout cela mis bout à bout font que je ressens parfaitement cette « ambiance Ferté »

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Les baptêmes de l’air démarrent, il y a de plus en plus d’appareils à mon sens. Outre la noria d’hélicoptères accompagnés des habituels Pt-17, T-6 et Ju-52, cette année un second Pt-17 et un T-28 ont rejoints les rangs. Vu le nombre de mouvements, apparemment, ça marche plutôt pas mal.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

"PyperpotePyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

En plus de ces appareils et sans doute en remplacement de l’AN 2 habituel, un rare De Havilland Dove, à l’esthétique toute Britannique, complète les effectifs. J’aime ce son, j’ai beau connaître ces avions, c’est obligatoire. Dans le parking avions, occupé à prendre des photos, dès qu’un avion décolle, qu’un hélico passe ou qu’un appareil atterrit, un vrai chien de chasse. Je me redresse, l’oreille et l’œil en éveil… Certains m’ont dit qu’ils m’avaient vu langue pendante…. Que voulez-vous… Comment voulez-vous être blazé par ce spectacle. Des avions volent, je suis entouré de superbes machines et je rencontre plein de monde… Pour moi, à cet instant précis, c’est le paradis. Je me surprends même à rester planté sans prendre de photos, juste à regarder tout autour de moi.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Cette fois le tour est fait, je me dis que ce n’est pas la peine d’insister, si demain il fait beau, je pourrais refaire mes photos avec un peu plus de lumière. Direction la voiture, midi approche, il est l’heure de manger et de récupérer le restant du matériel.
Le modeste repas étant englouti rapidement, je commence le chargement de la mule (je parle de moi, bien entendu ;-)). Sac photo complet (et bien lourd), escabeau, chaise pliante (parce qu’on ne peut pas être toujours debout sur un escabeau posé sur l’herbe) tout cela accompagné d’un grand poncho, car s’il n’a pas plu ce midi, le ciel est toujours aussi menaçant… Au moment de quitter la voiture, je me ravise et… Prends un second poncho, sait-on jamais…
Direction la zone public, au plus près du parking avions. Cette fois, aucune difficulté pour trouver une place où je ne dérangerais personne sur mon escabeau. Il y a à peine deux rangées de spectateurs le long des barrières (parfois moins) et quasi personne en arrière sur la pelouse… Impeccable !
Curieusement, à peine installé à environ 8 mètres des barrières, je teste la montée des marches pour voir la stabilité de l’ensemble, je me retourne et…. Un groupe vient juste de s’installer à moins de deux mètres derrière moi ! Mieux, 5 minutes se suive et à ma gauche un autre groupe vient s’installer à… 50cm de moi. Mais quoi ? Je les attire ou quoi ? Il n’y a personne mais ils se collent.. Le froid sans doute…
Du coup, par sécurité, j’installe ma chaise pliante devant mon escabeau histoire de surveiller mes affaires, et surtout pour éviter d’assommer la personne qui ne manquera pas de s’installer juste devant moi lorsque je baisserais mon appareil après une photo (expérience vécue).

Le meeting commence.

A présent le meeting commence, toujours sous un ciel des plus menaçant… Cette fois, les deux jours ayant été bien différents entre le programme et la météo, je vais essayer de ne pas mélanger.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Changement immédiat d’univers, on passe directement à la réaction.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Il fait toujours aussi sombre mais il y a un bon point, il n’y a pas de vent, parfait pour les Pionniers. Blériot « Pegoud », Morane et retour du Deperdussin.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Démarrage du Morane

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Blériot « Pégoud »

Pyperpote - Ferté Alais 2017e

Blériot « Pégoud »

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Croisement pleine puissance

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Blériot « Pégoud »

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Deperdussin

Suite logique, le tableau 14/18, des biplans postérieurs à l’époque décollent pour occuper le « fond de tableau », deux répliques de SE5 et celle d’un Albatros, prennent l’air à leur tour.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Croisement de stampe

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Lorsque je vous dis qu’il n’y a pas grand monde mais que la température est assez douce, la preuve…. Ca n’a pas l’air comme ça mais je vous assure qu’il n’y a pas grand monde. A gauche, « l’épaisseur » de public devant les barrières…

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Encore un bref saut dans l’avenir, avec un peu de pirouettes.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Au fond du parking, des œuvres d’art sont en préparation.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Bouh ! Il est harassant ce meeting, n’est-il pas ? 😉

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Un petit tableau spécial avions américains des années 30… Et ce temps qui s’assombrit d’avantage encore …

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Nous en arrivons à la seconde guerre mondiale, le Ju-52 décolle, fait un passage, largue une banderole qui tombe quasi verticalement sur la piste. C’est curieux mais on dirait qu’ils vont larguer des paras. L’avion est beaucoup plus bas que d’habitude, et pourtant.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Trois paras en sautent de cette hauteur, étonnant. A l’atterro, deux des trois se retrouveront dans les arbres…

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Dans le même temps, les Yak ont décollé pour intercepter le Ju-52 tableau quasi habituel mis à part pour l’appareil « double zéro » que je n’avait jamais vu. Tiens ? quelques gouttes… Ca va passer…

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Sans temps mort, des biplans décollent suivis de près par un sacré paquet de T6, c’est le toujours vivant tableau « Tora, tora, tora », le P40 était bien entendu de la partie.

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Ferté Alais 2017

A la fin du tableau les T6 se rangent devant le public survolés par un hélico. A mon avis les images seront sublimes..

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Pyperpote - Ferté Alais 2017

Après ce moment d’action un petit moment féminin.

La suite page suivante…


18 commentaires

  1. Toujours plus fort Jean-Luc !
    Excellent reportage et magnifiques instantanés. Bravo pour la mise en page et le travail réalisé .

  2. Monsieur est bien bon. 😉

  3. Excellent reportage, you doit etre journaliste!!

  4. 😉

  5. Merci Jean-Luc pour ce résumé et ces photos de ce meeting du bout du monde.

  6. Merci Bruno,
    Je précise pour les autres… « meeting du bout du monde » pour lui. 😉

  7. Merci Jean-Luc pour ces superbes
    photos et aussi pour les commentaires toujours pertinents .

  8. Merci à toi Yann, c’est gentil. A présent il me faut le terminer mais …. Il faudra un peu de patience…

  9. Toujours aussi bon coup d’oeil pour tes photos, l’ambiance, tout y est.

  10. Merci m’sieur ! 😉

  11. Superbe reportage (comme d’hab)Jean-Luc. Je n’ai pas pu venir cette année (1er accro après 15 années de suite)et je priais pour que tu y sois pour avoir un reportage qui tient la route. Ton compte rendu est allé au delà de mes espérances….merci du fond du cœur et rendez- vous en 2018….(ton décompte n’est pas bon, le prochain aura lieu fin mai)
    Amicalement.

    JP

  12. Hello JP,
    J’étais étonné justement, de ne pas t’avoir rencontré ce weekend. Content que ce reportage te plaise. Effectivement, pour l’histoire du décompte tu as raison. Du coup, c’est encore plus tôt !!! Super ! 😉

  13. Thank you very much for this excellent report, Jean-Luc. A simple list of (most of) the participants can be seen at

    http://forum.scramble.nl/viewtopic.php?f=18&t=132120&p=870721#p870721

  14. Merci David,
    Heureusement qu’il y des gens plus rigoureux que moi pour faire de telles liste 😉

  15. Félicitations Jean-Luc 🙂

  16. Merci Manuel 😉

  17. Et ben Mon Jean-Luc, tu nous as fait un superbe reportage et tu m’a bien fait profiter du dimanche même si j’avais rejoins mes terres du Nord. A bientôt

  18. A bientôt l’ami 🙂


Laissez un commentaire