List'In Patrimoine

Bandeau Ferté 2019

Le temps des hélices 2019:

Bon dieu que ça passe vite ! Nous voici déjà à la Pentecôte et je n’ai rien vu passer. C’est toujours un grand moment pour moi que cette montée vers le terrain, le samedi matin. il est 7h45, pas trop de monde dans la file, et je stationne sur la gauche en haut. En effet, tout comme l’an passé, l’ami Jesûs Sagastuy m’a fait la grande joie de demander pour moi, un « accès presse », l’est sympa le gars 😉

Alors, l’an dernier, j’avais été orienté vers le parking tout derrière les hangars, cette fois, on me dirige vers ceux du public. A tout hasard, je montre mon badge en cours de route et on me fait signe de me garer sur le parking exposants, toujours ça de gagné en distance pour ce samedi. Je mets mon harnais, attache mes deux appareils, met quelques cartes et autres batteries de secours dans mes poches et c’est parti ! Passage facile car pas de fouille, vu que « pas de sac », et me voici à pied d’œuvre. Il est encore tôt (8h30 environ), aussi tout le monde est en installation. Tiens? Romain Hugault sort son appareil pour le diriger vers son stand (cette année il vend de la bière !!!) et un peu plus loin un salut amical aux amis du Normandie Niemen, « salut les gars ! ». Tout à côté, les visiteurs sont déjà en pleine recherche de la perle rare alors que les vendeurs n’ont pas terminés leur installation..

Romain Hugault à la manoeuvre

Ferté Alais 2019

Bien évidemment, il est encore trop tôt pour aller au parking avions, aussi je flâne tranquillement et déjà les premières rencontres se s’enchaînent…. J’adore! 😉

Blindés à la Ferté

Blindés à la Ferté

Stand Dassault Bloch 152

Stand Dassault Bloch 152

 

Tiens, comme nous avons le temps, parlons un peu de la météo. Cette année, c’est hum… Personne n’a les mêmes infos, mais ce qui est certain, c’est que ce ne sera pas une tempête de ciel bleu. Bien fait de prendre mes équipements de pluie et mes bottes en caoutchouc moi ! Apparemment, il devrait pleuvoir cet après midi (un orage sans doute), demain devrait être meilleur… On verra bien! Comme toujours je n’ai pas regardé le programme, je ne sais donc pas ce qu’il va y avoir. Par contre, ce que je sais (merci les rencontres ;-)), c’est que la veille, il y a eu de violents orages, par sécurité des stands avaient été démontés et d’autres ont pris chers… Côté appareils du coup, il y en a pas mal qui ne sont pas là, justement à cause de la météo d’hier.

Finalement, ce n’est pas plus mal pour moi ! Pourquoi ? ben c’est juste que grâce à cela, je peux assister à l’arrivé du H-75 et surtout du récemment restauré Moynet Jupiter (ainsi que quelques autres)… Le meeting est loin d’avoir commencé que je me régale déjà….

Arrivée du Curtiss H75

Arrivée du Curtiss H75

Arrivée du Moynet Jupiter

Arrivée du Moynet Jupiter

Arrivée du Bücker 131 Jugmann F-AZVK

Arrivée du Bücker 131 Jugmann F-AZVK

9h30, au loin je vois que les gens commencent à pénétrer dans le périmètre du parking avions, on y va ? Allez! un peu « d’ambiance Ferté »….

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

Ambiance Ferté 2019

J’adore cette ambiance, les « reconstitueurs » sont magnifiques, ils posent sympathiquement c’est un plaisir. Je suis certain que côté visiteurs, il y en aura pour dire que tel équipement n’est pas d’époque ou quelque chose comme cela, perso vrai ou faux je m’en ….. ils font le job, c’est tout ce qui compte, moi j’adore.

pendant cette matinée, les baptêmes de l’air ajoutent s’il y en avait besoin, un sympathique bruit de fond qui me fait lever la tête, même si c’est la quinzième fois que je vois atterrir ce T6…. Ah ben tiens, ce n’est pas un T6 cette fois..

Waco HB-DMO

Oh là!!!! Déjà 11h passé. On va s’organiser. Plan d’action en tête, je repasse devant le stand du Neu-neu qui bien gentiment me garde mes affaires pendant que je vais chercher le reste du matériel ainsi que de quoi me « sustenter ». Je récupère tout cela et je m’installe à peu près au même endroit que d’habitude, à peu près à mi-chemin entre la cabine de Bernard Chabbert et l’échafaudage du directeur des vols, le long de la barrière de l’enclos des « chaises réservées ». Cette fois je suis un peu en avance. Je pose l’escabeau, vérifie que je ne gène personne, je pose ma chaise pliante devant l’escabeau, histoire que l’habituel « morpion » ne prenne pas un coup d’objectif lorsque je suis en hauteur ;-).

Tout est en place, c’est l’heure de manger, trannnnnnqqquuiiillllle ! En plus avec les baptêmes, il y a de quoi voir et de s’entraîner. S’entraîner car j’inaugure mon nouveau matériel. Si vous avez suivi l’an dernier j’avais eu quelques soucis avec mon téléobjectif (un Sigma 120/400) qui avait décidé de rendre l’âme. Quelques mois d’économies et me voici propriétaire d’un Sigma 150/600 contemporary, j’ai donc quelques interrogations sur les réglages… On verra bien !

baptèmes de l'air à Cerny

Je termine tranquillement mon petit frichti, j’entend distraitement que le parking avions est à présent fermé au public (c’est bon signe), un à un les baptêmes de l’air se posent puis vont se ranger dans le parking, la musique indique que le meeting est sur le point de démarrer, chouette, chouette, chouette!!! Ca commence par quoi ?

Une grosse surprise… Surprise mais pour l’habitué que je suis, au loin je repère un petit quelque chose…

Triple 7 Air France et la PAFLa formation passe derrière nous puis, venant de la gauche une superbe passage suivi d’un second encore plus beau..

Triple 7 Air France et la PAF

Triple 7 Air France et la PAF

Triple 7 Air France et la PAF

Triple 7 Air France et la PAF

Après ces deux passages, la PAF s’efface, nous ne la reverrons que demain en fermeture du meeting, pourvu qu’il fasse beau demain…

Le Boeing nous gratifie d’une belle démo toute en douceur… Toujours impressionnant de voir un avion de ligne en meeting.

Triple 7 Air FranceFinalement, il fait assez beau, tant mieux. sans transition, c’est au tour de l’habituel duo de MS-317, pendant leurs démo décollent Ju-52 et Yak

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Les Yak nous font des passages comme seuls ces petits appareils savent le faire, c’est méchant, c’est nerveux, c’est Yak quoi! En arrière plan, le Ju-52 est plus calme.

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Ferté 2019

Dès le posé des Yak, le Storch et un superbe Nord 1101 aux couleurs allemandes, dressent un tableau ma foi assez calme.

Tableau Allemand

Ferté 2019

Tableau Allemand

Nord 1101 Ramier

Nord 1101 Ramier

Après le posé du dernier appareil, le Ju-52 c’est une bien curieuse trapanelle qui prend l’air.

Ju-52Tout mignon, c’est un Klemm KL.25 et il a une particularité qui ne fait pas l’unanimité.

Klemm KL.25

La particularité de cet appareil? Son hélice. Dotée de leds, elle affiche un grand insigne BMW, lors de la rotation. Alors là, c’est un casse tête de photographe… Avoir l’insigne BMW en entier et en vol… Pour voir le nom complet, il faut baisser la vitesse de la prise de vue, mais si l’on baisse la vitesse, il y aura un flou de bougé… Pas facile….

Klemm KL.25

Klemm KL.25

Klemm KL.25

Klemm KL.25

Klemm KL.25

Klemm KL.25

Klemm KL.25

Klemm KL.25

On aime ou on aime pas, ce qui est certain c’est que l’effet ne laisse pas indifférent. Pour ma part, j’aime, mais il ne faudrait pas que ça se généralise 😉

Aie aie aie! Cela fait un moment que je surveille le ciel derrière moi, c’est de plus en plus sombre…. Par sécurité, je pose mon sac photo sur ma chaise histoire qu’il ne reste pas au sol, et je passe dessus l’un de mes ponchos. C’est le moment où les vedettes du meeting prennent l’air. Hurricane et Spit…

Hurricane

Hurricane

Spitfire

Spitfire

Immédiatement après ces décollages, un extra fait le spectacle… Mais ce ciel… hummmm

Ferté 2019A peine posé à son tour, les deux Daks présents prennent l’air également. A présent c’est le moment de la présentation des deux Warbirds et c’est la cata!!!

Ferté Alais 2019Pendant une bonne vingtaine de minutes, ça tombe dru…. Par dessus mes équipements de pluie j’ai rajouté un second Poncho, et j’ai glissé mon appareil entre les deux…. Avec ce qu’il tombe, mieux vaut éviter de prendre des photos, mais c’est trop tentant malgré le mauvais résultat promis…

Hurricane

Hurricane

Spitfire

Spitfire

Donc après une bonne vingtaine de minutes, la pluie cesse. Le programme à été une première fois modifié de par ce gros orage. Le public revient, et c’est le moment qu’un personnage de meeting que je connais bien, en profite pour se manifester… La sangsue. Je suis sur mon escarbot pour photographier les T-6 au décollage pour l’habituel tableau Tora, tora, tora.

T-6Je redescends et au moment de « toucher terre », je me retrouve le dos appuyé sur une dame qui me retourne un méchant regard… Je m’excuse de ne pas l’avoir vu, et je jette un coup d’oeil circulaire pour essayer de comprendre pourquoi elle c’est installée juste au pied de mon escabeau…. Et bien je ne comprends pas. Il y a de la place partout. J’aimerais quand même bien comprendre de qu’elle réflexion elle a pu tirer le fait que de regarder un meeting aérien collé derrière un gars juché sur un escabeau pouvait être la meilleure des options… Bref… Malgré cette bousculade involontaire, elle semble n’avoir pas compris et reste à sa place…. Pas grave!

Tora tora tora

Tora tora tora

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Tora tora tora !

Technique habituelle pour faire bouger les gens, je monte et je descend plusieurs fois assez rapprochées, tout en m’excusant et finalement, elle s’éloigne… Ouf! Reprenons, pendant le tableau précédent, et comme de coutume, le P-40 a décollé pour chasser le japonnais mais le Curtiss H-75 en a également profité pour prendre l’air discrètement.

Curtiss H-75Le tableau se termine, après l’orage, la lumière est magnifique…

T-6Juste avant le posé du P-40, c’est le trapu Bearcat qui prend l’air….

Bearcat

Bearcat

P-40

P-40

On poursuit ? Et bien passons à la seconde page 😉


15 commentaires

  1. Bonjour Jean-luc,
    Joli reportage, toujours trop court à mon gout. J’attends la suite avec impatience
    Amicalement
    Christian

  2. Hello Christian, un peu de patience ami, ça vient, ça vient 😉

  3. Bonjour , vos reportages sont toujours très prenants , vos photos, textes et anecdotes au top , ce reportage commence bien , et encore plus d’intérêt pour moi cette année car pas de Ferté pour moi , prévu mais la tempête du vendredi soir et du samedi en a décider autrement .Merci encore et bien sur hâte de lire la suite de vos aventures Fertésienne , ca doit pas être Français !! Cordialement.

  4. Bonjour, merci c’est gentil. « Aventures Fertésiennes », j’aime bien le terme, je réutiliserais au besoin 😉

  5. Magnifiques photos tu es vraiment au top félicitations

  6. Merkkkiiii! C’est gentil 😉

  7. Merci Jean-Luc,

    On s’y serait cru. J’espère te croiser encore cette année. Melun ou Albert

    Bien à toi

  8. Hello Yves,

    A Melun très certainement 😉

  9. Super reportage photos
    Nous n’y sommes jamais allés mais ça donne vraiment envie
    Bravo pour ce travail 👍👍👍👋👋👋👋

  10. Salut Pyperpote

    Où est la photo de la rentrée du F-13 derrière la camionnette???

    Pour info, le Sabre est F-AYSB.

    Bon week end

  11. Salut Seb,

    Hé hé hé.. Juste pas selectionnée pour ce reportage… Il faut faire des choix 😉
    Merci pour l’immat.

  12. Suite à une panne de soft, je n’avais pas vu l’intégralité de ton reportage…..c’est tout simplement magnifique (bon comme d’hab, je plaisante), mais tu viens de me convaincre d’acheter ce Sigma dont j’entends le plus grand bien depuis pas mal de temps.
    Tes photos sont vraiment top et en plus, ayant passé les deux jours sur le plateau fertésien (allons-y, c’est permis), j’ai l’impression de ne pas avoir vu les mêmes choses que toi.
    Merci pour ce super reportage encore une fois, je me demande où tu vas t’arrêter dans la perfection.
    RV est pris pour l’an prochain.
    A plus.

  13. Oh! Monsieur est bien bon 😉
    Je rebondis sur ce que tu dis « j’ai l’impression de ne pas avoir vu les mêmes choses que toi. » c’est un sentiment que j’ai souvent et c’est pour ça que souvent j’aime à dire que ces reportages sont « ma Ferté Alais » 😉

  14. Vraiment superbe. Merci pour le partage.

  15. Merci à vous pour ce message 😉


Laissez un commentaire